Georges Amoikon-Prempeh

Né en 1963 avec un terrible handicap d'élocution ; Georges Amoako-Prempeh devint introverti, timide, calme et se replia sur lui même.

Il n'avait pu faire des études supérieures pour deux 2 raisons :

  • Un bégaiement poussé qu'il avait hérité de son père
  • La situation financière précaire de sa famille.

Après son échec à  l'entrée en sixième, il décida de devenir footballeur professionnel. C'est à  l'âge de 17 ans qu'il accepta Christ comme Seigneur et sauveur personnel et Christ donna une nouvelle orientation à  sa vie.

Quelques mois après sa conversion, le pasteur Georges se retrouva à  une réunion de missionnaires américains de S.I.M, réunion à  laquelle furent convier des élèves pasteurs locaux (tous disciples de ces missionnaires).

Le thème de cette réunion était "La Mission au Front : le défi des africains d'évangéliser des africains".

Il s'était retrouvé en ce lieu sans y avoir été convié n'étant lui-même, ni appelé, ni élève pasteur mais simplement parce que l'un des élèves pasteurs du nom de Jesse Kelly Williams avait sollicité sa compagnie.

Pendant son discours, l'intervenant, un missionnaire Canadian a tenu des propos qui provoquèrent un déclic et amorcèrent un changement dans la vie de Georges. Il dit ceci "Dieu cherche celui qui apporteral'Evangile dans notre voisinage, dans la francophonie"

Il ajouta aussi ceci : "sur le plan missiologique, le Ghana doit l'Evangile au Togo, à  la Cà´te d'Ivoire et au Burkina Faso. Qui relèvera ce défi ?"

Le pasteur Georges ne se sentaitnullement concerné par cet appel missionnaire à  caractère sous-régional, puisqu'il venait fraichement d'accepter Christ et ne faisait pas non plus partie du groupe des Timothée invités à  cette réunion. Mais en son for intérieur, il se posait milles et une questions.

Il se demandait comment un homme comme lui avec un handicap d'élocution aussi important pouvait relever ce défi sous-régional ? il songeait aussi à  la barrière que constituait la langue, car il n'avait aucune notion de franà§ais.

C'est donc plongé dans ses réflexions qu'il entendit l'intervenantdire ceci, en se tournant dans sa direction : "Dieu peut utiliser tout le monde. Moise était un bègue et Dieu l'utilisa. N'est-il pas vrai que Dieu prend les choses folles de ce monde pour confondre les sages ?"

Comprenant ainsi que Dieu avait révéléà  l'orateur, les pensées de son cour, le pasteur Georges accorda une attention particulière au message livré par l'intervenant comme si ce fut Dieu qui lui parlait personnellement.

Après cette réunion missionnaire, il sentit l'appel de Dieu sur sa vie et se confia aux missionnaires qui l'encadrèrent.

Après quatre années d'encadrement, ils l'inscrivirent à  MARANATHA BIBLE COLLEGE d'Accra pour une formation théologique.

En 1987, à  l'âge de 24 ans, il devint le pasteur titulaire de LIBERTY BAPTIST CHURCH sous les auspices de la Convention Baptiste du Ghana. Il y officia durant 7 années avant de quitterle Ghana, son pays d'origine, soucieux de répondreà  cet appel divin en faveur de la Francophonie.

Il choisit de s'installer en Cà´te d'Ivoire et prit en 1994, la direction de la CHAPELLE CHARISMATIQUE BETHEL sise à  la Riviera 3.

Lorsqu'il prit la direction de cette église, celle-ci n'avait qu'une quarantaine de membres et en l'espace de 10 ans, Béthel s'agrandi et passa à  800 puis 1000 membres. Elle devint l'une des églises de référence de la place.

Dans les premiers temps de son installation en cà´te d'Ivoire, le pasteur Georges prêcha avec un interprète. Afin de surmonter la barrière linguistique, il s'inscrit dès 1995 au Centre Universitaire d'Etudes Franà§aises (CUEF) établi à  l'Université de Cocody. En 1997, il y obtint le Diplà´me Supérieur d'Etudes Franà§aisesqui lui permà®t de prêcher sans interprète.

En 2000, il se rendà  Singapour pour suivre un programme post-pastoral à  ASIA THEOLOGIGAL CENTRE FOR EVANGELISM AND MISSIONS (ATCEM) et y fit une spécialisation sur la structuration de l'église.

En 2004, il met sur pieds « LA MAISON DE LA DESTINEE »son église actuelle. Cette nouvelle église est portée sur les fontsbaptismaux le 19 décembre 2004.

Après Six semaines d'existence, la Maison de la Destinée fera un pas de géanten acceptant le défi d'acquérir un site estimé à  120 million de CFA.

Ce grand défi se réalisa grâce à  la foi imposante de l'homme de Dieu et au sacrifice sans faille des membres de la Maison de la Destinée.

Juste après l'acquisition du site, la nouvelle église posaun autre pas de foi : la construction d'un sanctuaire (Temple) pour l'Eternel. Sans s'accorder de repos, le Pasteur Georges, communiqua sa foi à  son église. En Novembre 2008, les fondationssont posées, et en l'espace de 15 mois, une grande partie de la toiture est montée.Quelle grâce !!!

Après treize années d'existence, la Maison de la Destinée compte environ 1000 membres et possède des représentations à  Lomé (TOGO), à  Cotonou (Benin) et à  Paris (France).

Le Pasteur GEORGES AMOAKO est l'auteur de plusieurs manuels de formation et de discipolat et de deux ouvres majeurs que sont "CONNAIS TA POSITION EN CHRIST", "DECOUVREZ VOTRE DESTINEE" et de livrets dont : les ailes de faveur, l'Assistance angélique, Posséder sa terre, Transcendez les lignes infranchissables, les 12 Pains de la bénédiction, Il me fait marcher sur mes lieux élevés etc.

Le pasteur Georges et son épouse Georgelle viennent de célébrer leur 29ème année de mariage. Ils sont bénis de quatre enfants : Souveraine (27 ans), Louange (22 ans), Georges Junior (17 ans) et Kenneth (11 ans).

En plus de sa lourde charge ministérielle, le pasteur Georges consacre une grande partie de son temps aux études. Il détient deux (02) masters :

  • Un Masters en LEADERSHIP à  GHANA INSTITUTE OF MANAGEMENT AND PUBLIC ADMNISTRATION (GIMPA) et
  • Un Masters en MISSIOLOGIE de PHILLIPIANS BAPTIST THEOLOGICAL SEMINARY